Fermer

Faites un don pour soutenir Global Voices !

Nous couvrons 167 pays. Nous traduisons en 35 langues. Nous sommes Global Voices.

Notre réseau compte plus de 800 membres dans le monde entier et nous travaillons ensemble pour veiller sur les réseaux sociaux et publier des informations difficiles à trouver dans les médias traditionnels. Mais nous ne pouvons pas le faire tout à fait seuls. Nos auteurs et traducteurs sont bénévoles, mais nous rémunérons nos éditeurs. Nous faisons appel à vos dons pour couvrir les salaires de notre rédaction centrale, les frais techniques, la formation de nouveaux blogueurs et nos projets pour défendre les libertés numériques.Merci !

>> Dons »
GlobalVoices en En savoir plus »

Après le “suicide” de Li Wangyang, Hong-Kong manifeste dans la rue et la Chine, sur le web

Au lieu d’ouvrir une enquête officielle à propos du suicide prétendument mis en scène de Li Wangyang, les autorités locales de la ville de Shaoyang ont ordonné la crémation du corps de Li [en anglais], après une autopsie bâclée réalisée par un personnel médical désigné par le gouvernement. De plus, la famille et les amis de Li ont tous été arrêtés et ont désormais perdu tout contact avec le monde extérieur.

Dimanche dernier (le 11 juin 2012), près de 25 000 personnes sont descendues dans les rues de Hong Kong afin de condamner le faux suicide de Li et pleurer ce martyr qui avait consacré sa vie à la défense de la justice et de la vérité.

L'un des groupes participant au rassemblement était issu d'une mobilisation lancée sur Facebook [en chinois], “Nous sommes tous Li Wangyang”. Des centaines de jeunes ont ainsi quitté leur ordinateur, les yeux bandés par du tissu blanc, pour une marche de 5 kilomètres à la mémoire de Li Wangyang, reliant Causeway Bay au Bureau de liaison du Gouvernement Populaire Central.

Durant la procession, les participants récitèrent plus de 100 poèmes [en chinois] collectés sur la page Facebook de l'événement. Inmediahk.net a mis en ligne sur Vimeo une vidéo montrant la foule rassemblée en deuil [en chinois]:

Voici la traduction de l'un des poèmes, composé par Bitter Daisy [en chinois]:

Affiche de l'évènement Facebook : Nous sommes tous Li Wangyang

《未竟之志》 苦薏

一根白布
綁不住你自由的夢

恫嚇妄語
再囂張跋扈也掩埋不住真相


目不能視
卻能看到遠大的未來


耳不能聽
卻能聽到女神的夢囈


腿不能行
卻擋不住強大的心

即使氣息失去了 心跳失去了

從今已後

不止息地撼動每一個人

你如飛絮落在人們心裡
開出火紅的花朵
從此
再沒有你我
萬相為一

明天

一步一正念

就讓我們去繼承你的
未竟之志

Une volonté inachevée

Un lambeau de tissu blanc
Ne peut retenir tes rêves de liberté

Les voix menaçantes,
Tyranniques et dominatrices, ne peuvent dissimuler la vérité

Toi
Dont les yeux étaient aveugles
Tu entrevoyais un futur meilleur

Toi
Dont les oreilles étaient sourdes
Tu entendais le murmure d'une déesse

Toi
Dont les jambes ne fonctionnaient plus
Mais dont le coeur continue de vaincre

Même après ton dernier soupir, le dernier battement de ton coeur

Pour toujours

L'émotion est en chacun de nous

Semblable au bourgeon du saule, tu résides dans les coeurs
Profusion de fleurs rouges
Et puisque
Il n'y a plus de toi et moi
Tout se mélange

Demain

Chaque pas sera volonté

Nous sommes les héritiers
D'une volonté inachevée

Les centaines de milliers de manifestants se sont retrouvés dans le centre de Hong Kong et se sont rendus ensemble au Bureau de Liaison, où ils ont été accueillis par les sprays au poivre des forces de police hongkongaises. Ci-dessous, une photo mise en ligne sur Facebook par Aloi Wong:

La police utilisant des sprays au poivre pour empêcher les manifestants en deuil d'approcher le bâtiment officiel.

Intimidés par la police mais déterminés à pleurer la mort de Li devant le représentant officiel du gouvernement central chinois, les manifestants ont bloqué une partie de Connaught Road et encerclé le bâtiment:

Des milliers de manifestants ont bloqué Conaught Road. Photo de Hong Kong Apple Daily News

En Chine, où le deuil public et les manifestations sont interdites, les activistes commencèrent à annoncer publiquement que “Je ne me suiciderai jamais”, en réaction à la mise en scène du suicide de Li Wangyang. L'utilisateur Twitter @gexun a créé un Google Doc [en chinois] rassemblant leurs déclarations, dont quelques unes ont été traduites ci-dessous :

@tufuwugan: 本人身体目前健康(只有脂肪肝),心理阳光,乐观积极,对未来充满希望,等待天亮的时候审判它们,所以绝不可能自杀,本人走上杀猪不归路后,不敢做任何违法事情,更不敢吸毒、嫖娼,卖淫,杀人放火等,出门左顾右盼,礼让车辆,从不与百姓结怨。特此声明!

@tufuwugan: Je suis en bonne santé (excepté mon foie). Je suis quelqu'un de positif et j'ai espoir en l'avenir. J'attends leur jugement dernier (celui des méchants). En aucun cas je ne me suiciderai. Depuis que j'ai commencé à tuer des cochons (note de l'auteure : critiquer l'autorité), je n'ose rien commettre d'illégal : pas de drogues, pas de prostituées, pas de meurtre ou de vandalisme. Je fais bien attention en traversant la route, je laisse toujours les voitures passer en premier. Je ne me fais pas d'ennemis chez les gens ordinaires. Voilà mon message.

@chen_yunfei: 无论独裁者它认为它多么的强大,无论我在驯兽中遭受多么大的艰难困苦,无论魔鬼们用任何酷刑,我绝不自杀。如警方在宣布我是自杀,那也是被自杀!特此声明。

@chen_yunfei: Peu importe la force du dictateur, peu importe la souffrance que je dois endurer avant de dresser cet animal, peu importe que le diable me torture, je ne me suiciderai jamais. Si jamais la police dit que je me suis suicidé, cela aura été une mort planifiée. Voilà mon message.

@raulmouse: 我,沈戈。曾用名沈尔植、老沈、鼠。当过高校民工、私营业主。典型处女座,患得患失、选择障碍、完美破病。胆小如鼠,嗜食好酒,贪恋美色,浮夸虚荣。除以家人性命要挟故,绝不自杀!特此声明。

@raulmouse: Je suis Shen Ge, aussi connu sous le nom de Shen Erxi, Lao Shen, ou Mouse. J'étais chercheur associé dans une université et loueur des biens fonciers. De signe Vierge, j'aime choisir le chemin le plus difficile et je suis perfectionniste. Je suis timide comme la souris, j'aime manger, boire et les belles femmes. Je suis quelqu'un de prétentieux. A moins que quelqu'un menace la vie de ma famille, je ne me suiciderai jamais. Voilà mon message.

Pour l'instant, plus de 60 déclarations similaires ont été publiées sur Twitter. La dernière interview de Li Wangyang a été traduite et mise en ligne sur YouTube, avec en arrière-plan un résumé de sa vie.

http://youtu.be/lClvj9J5m7E

1 commentaire

  • [...] un “petit sujet” ? CHINE • Manifestation après le "suicide" d'un dissident Après le “suicide” de Li Wangyang, Hong-Kong manifeste dans la rue et la Chine, sur le web Chine : Attaques du gouvernement signalées aux utilisateurs de Gmail Chine : colère après le [...]


Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

 

Régions du monde

Pays

Langues