Fermer

Faites un don pour soutenir Global Voices !

Nous couvrons 167 pays. Nous traduisons en 35 langues. Nous sommes Global Voices.

Notre réseau compte plus de 800 membres dans le monde entier et nous travaillons ensemble pour veiller sur les réseaux sociaux et publier des informations difficiles à trouver dans les médias traditionnels. Mais nous ne pouvons pas le faire tout à fait seuls. Nos auteurs et traducteurs sont bénévoles, mais nous rémunérons nos éditeurs. Nous faisons appel à vos dons pour couvrir les salaires de notre rédaction centrale, les frais techniques, la formation de nouveaux blogueurs et nos projets pour défendre les libertés numériques.Merci !

>> Dons »
GlobalVoices en En savoir plus »

Alerte aux incendies de forêt en Equateur

On a recensé depuis le 1er juin 2012 2568 incendies de forêt sur tout le territoire de l'Equateur.

Dès que l'alerte a été donnée,  aussi bien par les habitants que l'administration, le thème #incendiosforestales sur Twitter est devenu “tendance”, permettant aux citoyens de fournir des renseignements et donner leur avis sur l'état d'urgence dans lequel se trouve le pays.

Le quotidien El Comercio rapporte les paroles du maire de Quito, Augusto Barrera, lors d'un interview pour Gama TV:

[...] 99% des incendies sont d'origine humaine, non seulement sur le territoire de Quito, mais aussi dans la région inter-andine, ceci s'ajoute à trois autres facteurs : une saison sèche historiquement exceptionnelle, le niveau élevé du rayonnement solaire et des vents très forts.

Des utilisateurs des réseaux sociaux comme Rosero B. (@ricroserob) montrent par des images la gravité des incendies forestiers sur la commune de Quito :

Photo d'un incendie survenu près de l'université internationale SEK. Photo partagée par un usager de Twitter @ricroserob

Martha Medranda A. (@martha_elena_m) se lamente :

@martha_elena_m:Quelle tristesse de voir le vert des collines qui entourent Quito virer au gris !! Urgence !!.. #incendiosforestales

Cependant que Ramiro Benavides (@ramirobl2012) donne son opinion sur la question:

@ramirobl2012:Tous les #incendies de forêt ne sont pas volontaires. Il y a des détritus et des ordures qui s'enflamment spontanément lorsque les bosquets ne sont pas correctement nettoyés !

David OSO Pérez (@maconhoso) fait partager une vue du secteur de Carcelén, au nord de Quito, où la fumée est telle que l'on ne voit quasiment plus les montagnes :

Incendie de forêt à Carcelen. De @maconhoso

Les pompiers de Quito, via leur compte Twitter (@BomberosQuito), ont fait connaître leurs opérations destinées à contenir les divers incendies de forêt ; en particulier sur les zones de Panecillo, Angamarca, Balcones del Norte, San Bartolo, Terminal Quitumbe, Playa Chica, Zambiza et Pomasqui.

@BomberosQuito incite également la population à être attentive et dénoncer les personnes supposées responsables d'incendies.

@BomberosQuito:Dénoncez nominalement les responsables ! #incendiosforestales au numéro téléphonique suivant : 2505560

Une annonce d’Ecuavisa, dans l'après-midi du 11 septembre :

Guayaquil est la première ville du pays disposant d'une unité de pompiers spécialisé dans la lutte contre les incendies de forêt. En effet, le corps des pompiers de la ville a mis en place cette année une équipe dont l'activité est publiée sur un des 43 panneaux d'information de la ville.

Le ministère de l'environnement (MAE), le secrétariat des la gestion des risques, le corps des pompiers et les collectivités s'emploient à gérer la situation avant qu'elle ne devienne incontrolable. Le MAE fait cette annonce sur sa page WEB, ajoutant qu'il est en train d'analyser la situation actuelle de manière à prendre des mesures immédiates.

Le ministère de l'environnement a également lancé, pour prévenir ces incendies qui nuisent gravement au cadre de vie, une campagne nationale sous le titre : “Prenons soin de nos forêts”

Les autorités continuent leurs actions en des lieux divers du pays et avertissent les habitants qu'ils peuvent dénoncer les pyromanes en appellant le 1 800.Elles appellent également à un prise de conscience citoyenne sur les réseaux sociaux sous l'étiquette #CuidemosLosBosques.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

 

Régions du monde

Pays

Langues