Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Asie du Sud-Est : Les projets des gouvernements sur Internet

(Billet d'origine publié le 3 septembre 2012)

[Liens en anglais] Les gouvernements d'Asie du Sud-Est ont optimisé leur espace internet en créant différents profils sur les réseaux sociaux, des portails à guichet unique concernant les services publics et des outils de transparence en ligne.

Commençons le tour de cette région avec l'Indonésie qui a récemment lancé le portail Satu Layanan (Un service). Ce site web publie des informations et des messages essentiels d'interêt public provenant de 50 agences gouvernementales. Iqbal Farabi a traduit le texte décrivant la mission de ce portail posté sur le site internet :

Satu Layanan est fait pour répondre aux besoins de la population pour qui une référence principale et fiable est nécessaire lorqu'elle cherche des informations sur les services gouvernementaux concernant ses besoins quotidiens.

Le portail n'est pas censé remplacer le service en ligne de chaque agence. Il sert simplement de guide vers le service réel qui reste dans chaque agence. Dans l'avenir, Satu Layanan espère pouvoir engager des citoyens ordinaires pour y contribuer aussi.

Iqbal déclare que le portail est une initiative de Open Government Indonesia (Gouvernement Ouvert d'Indonésie) qui a été conçu pour engager des réformes au sein de la bureaucratie :

En tant qu'Indonésien, j'ai tendance à penser que la majorité des agences gouvernementales d'Indonésie sont très mauvaises lorsqu'il s'agit des services publics. Et l'un des principaux objectifs du président Indonésien, Susilo Bambang Yudhoyono, est de réaliser une réforme bureaucratique lors de ce qui est maintenant son deuxième mandat. Grâce à internet, ce bouleversement est en train d'arriver maintenant alors que certains services publics, comme le renouvellement d'un permis de conduire, deviennent disponibles en ligne.

Selon Iqbal, Open Government Indonesia a pour projet de développer deux autres applications internet: Satu pemerintah (Un gouvernement) et Satu peta (Une carte).

Open Government Indonesia

Open Government Indonesia

Au même moment, tout près, en Malaisie, le premier ministre Najib Razak interagit avec les citoyens grâce au site internet 1Malaysia :

1Malaysia tente de fournir un forum libre et ouvert afin de discuter des choses qui ont de une profonde importance pour nous en tant que Nation. Il nous donne une chance d'exprimer et explorer les vues nombreuses de nos chers citoyens.

J'espère que ce site internet marquera le début d'un dialogue ouvert et essentiel qui nous permettra d'explorer notre identité malaisienne, notre but et notre direction.

Les agences gouvernementales malaisiennes sont également présentes et actives dans la sphère des réseaux sociaux. Mais un membre du Parlement déplore l'utilisation de 1.8 million de RM (578 000 de dollars) pour entretenir la page Facebook du Ministère du Tourisme :

Le Ministère du Tourisme a encore une fois été attaqué aujourd'hui : les membres du Parlement ont demandé la raison pour laquelle celui-ci avait dépensé un budget de 1.8 million RM pour créer et conserver sa page Facebook, un nouveau projet controversé sur la liste. Anthony Loke (DAP-Rasah) a dénoncé le fait d'utiliser autant d'argent alors que ce profil de réseau social peut être consulté gratuitement.

Pour en venir à Singapour, le Government Social Media Directory (annuaire des pages du gouvernement sur les réseaux sociaux) liste les nombreux programmes et activités en ligne des ministères :

Cet annuaire en ligne est une ressource pratique qui vous aide à rechercher, découvrir et vous renseigner sur les initiatives des agences gouvernementales de Singapour sur le Web 2.0 et sur d'autres réseaux sociaux. Il liste des pages Facebook, des chaînes youtube, des comptes Twitter, des diaporamas Flickr, etc…

Cool Insider identifie certaines des initiatives gouvernementales sur les réseaux sociaux. Le GovCamp de Singapour a été organisé en Novembre dernier pour étudier et promouvoir les interactions entre les citoyens et le gouvernement grâce à l'utilisation de la technologie:

GovCamp Singapore vise à transformer le gouvernement en une plateforme pour réunir les secteurs clés d'un pays lors d'une conférence et les faire collaborer sur les différentes façons d'améliorer l'engagement et les services aux citoyens en utilisant les technologies.

Les Philippines font aussi partie du Partenariat pour le Gouvernement Ouvert. Le portail gouvernemental du budget encourage les citoyens à soumettre leurs questions et leurs suggestions :

En accord avec l'idée directrice du gouvernement du Président Aquino de garantir la transparence budgétaire, la responsabilité et la participation des citoyens, le Portail des Citoyens donne aux citoyens la possibilité de se renseigner à propos du Budget National et de d'y participer. Avez-vous des photos ou des vidéos de programmes et d'activités se déroulant dans votre quartier? Envoyez-les en cliquant sur le bouton ci-dessous. Rendez vos dirigeants responsables !

Depuis quelques mois, le gouvernement encourage l'utilisation de hashtags spéciaux lorsque les citoyens rejoignent les conversations en ligne concernant des problèmes sociaux variés. Par exemple, #lubak2normal est utilisé pour dénoncer le mauvais état de certaines routes dans le pays. Les citoyens ont utilisé #salamatjesse pour pleurer le décès d'un ministre cher à leurs yeux. Le gouvernement a annoncé l'utilisation de #walangpasok, un “hashtag unifié”, pour prévenir de la suspension des cours lors de fortes pluies ou d'un typhon. Récemment, #phtrenchquake a été posté pour parler de l'évolution du tremblement de terre qui a eu lieu dans la partie sud du pays.

Ailleurs, au Timor oriental, le gouvernement a créé le Portail pour la transparence du Timor-Leste qui donne accès aux dépenses et aux transactions de l'Etat concernant l'exécution des budgets, l'aide publique, les marchés publics et les résultats des projets.

Le Portail des résultats des projets du gouvernement (Government Results Portal) a pour fonction de publier des informations relatives aux résultats des objectifs, plans et programmes gouvernementaux les plus importants. Il fait partie de la campagne pour la transparence du gouvernement.

Enfin, le Portail des Marchés Publics (eProcurement Portal) vise à améliorer la transparence et la responsabilité du Timor-Leste. Le site “donne la possibilité aux citoyens, aux donateurs, aux ONG et à la presse d'analyser et de chercher des informations relatives aux biens, aux services et aux emplois offerts par le gouvernement”.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.