Fermer

Faites un don pour soutenir Global Voices !

Nous couvrons 167 pays. Nous traduisons en 35 langues. Nous sommes Global Voices.

Notre réseau compte plus de 800 membres dans le monde entier et nous travaillons ensemble pour veiller sur les réseaux sociaux et publier des informations difficiles à trouver dans les médias traditionnels. Mais nous ne pouvons pas le faire tout à fait seuls. Nos auteurs et traducteurs sont bénévoles, mais nous rémunérons nos éditeurs. Nous faisons appel à vos dons pour couvrir les salaires de notre rédaction centrale, les frais techniques, la formation de nouveaux blogueurs et nos projets pour défendre les libertés numériques.Merci !

>> Dons »
GlobalVoices en En savoir plus »

Un documentaire sur les “Guerrilleras” au Salvador

Les photographes Rebecka Bíró (Suisse/Espagne) et Victoria Montero (Argentine) se sont associées pour réaliser ‘Guerrilleras‘, à la fois documentaire et projet photographique qui a pour objet les femmes dans la guérilla pendant la Guerre civile salvadorienne (1980-1992). Grâce au site de financement participatif Verkami, Bíró et Montero cherchent à obtenir des fonds pour faire face à leurs dépenses courantes, le temps de finir leur projet au Salvador.

Elles décrivent leurs ambitions pour le documentaire sur Verkami :

We seek to find answers to some questions: How was the women's experience in the war, what was their role in the guerrilla, how did they struggle to survive and protect their families, how did it change the women's paradigm within a patriarchal structure in a traditionally male chauvinist society, what were the consequences and how do they continue their struggle today.

Guerrilleras primarily seeks to be a tool to preserve the historical memory. A material to help and understand the recent history of El Salvador in the context of the armed conflict. An instrument to reflect on the identity of women in the civil war. A sample of the past that is always present and requests not to be forgotten by its’ protagonists.

Nous cherchons des réponses à certaines questions : comment ces femmes ont-elles vécu la guerre ? Quel a été leur rôle dans la guérilla ? Comment se sont-elles battues pour survivre et protéger leur famille ? Quel en a été l'impact sur la place de la femme à l'intérieur d'une structure patriarcale dans une société traditionnellement machiste ? Quelles en ont été les conséquences ? Comment continuent-elles leur lutte aujourd'hui ?

Guerrilleras se veut d'abord un outil pour la préservation de la mémoire historique. Un support qui aide à comprendre l'histoire récente du Salvador dans ce contexte de conflit armé. Un instrument pour penser l'identité des femmes dans la guerre civile. Un échantillon du passé qui demeure toujours présent et qui ne doit pas être oublié de ses protagonistes.

Bíró et Montero expliquent que lors de leur voyage au Salvador en 2011, elles n'ont pas “découvert les plus belles plage du monde, ni les plus hautes montagnes”, mais qu'elles ont rencontré de nombreux Salvadoriens qui les ont profondément touchées :

We met many war victims. The cruelty of their stories, especially considering how little attention they have had in the media, motivated us to pursue a work that emphasizes female identity, the defense of human rights and the recovery of the memory of the people fighting for their emancipation.

Nous avons rencontré beaucoup de victimes de guerre. L'horreur de leurs témoignages, surtout lorsqu'on considère le peu d'attention dont ils ont fait l'objet dans les médias, nous a convaincu d'insister dans notre travail sur l'identité féminine, la défense des droits humains et la restauration de la mémoire des personnes qui se battent pour leur émancipation.

Vidéo

Pour en savoir plus, leur projet est présenté sur le site Verkami ; vous pouvez également suivre ‘Guerrilleras’ sur Facebook.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

 

Régions du monde

Pays

Langues