Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Une bibliothèque comme vecteur de revitalisation pour la langue Tz'utujil

Située au coeur de la commune de San Juan la Laguna au Guatemala, la bibliothèque communautaire Rija'tzuul Na'ooj connaît régulièrement un fourmillement d'activité (site en espagnol). Dans un coin de la bibliothèque, une nouvelle zone fournit un espace où les élèves peuvent s'adonner à des jeux éducatifs. A l'autre bout de la salle principale, les plus jeunes écoutent attentivement tandis qu'un volontaire leur lit une histoire à haute voix. Et une fois par semaine, un ancien de la communauté rassemble des adolescents pour partager avec eux un morceau de sagesse acquis au cours d'une longue vie.

Pourtant, si l'on écoute de plus près, on s'apercevra que les enfants jouent ensemble dans leur langue maternelle, le Tz'utujil. Les livres d'histoires sont souvent lus dans cette langue Maya. Et les grands-parents bénévoles participent au Pixab’, qui leur donne une opportunité d'enseigner aux jeunes les traditions et l'étiquette qui ont été transmises de génération en génération dans les communautés autochtones Tz'utujil.

La façade extérieure de la bibliothèque communautaire Rija'tzuul Na'ooj. Photo de la bibliothèque communautaire Rija'tzuul Na'ooj. Reproduite avec permission.

Des histoires transmises oralement par les anciens. Photo de la bibliothèque communautaire Rija'tzuul Na'ooj. Reproduite avec permission.

Le nom de la bibliothèque se traduit par “graines de sagesse” et celle-ci se trouve dans l'une des nombreuses petites villes animées parsemées le long du Lac Atitlán. Cette bibliohtèque fait aussi partie du réseau Riecken présent sur l'ensemble du Guatemala et du Honduras, et dont trois bibliothèques ont été sélectionnées pour une bourse Rising Voices dans le cadre du projet Xela Civic Libraries.

L'accent mis sur la langue Tz'utujil dans les activités de la bibliohtèque participe d'un effort conscient d'en souligner l'importance à travers les programmes quotidiens et les services proposés. Les employés de la bibliothèque sont incités à parler aux usagers, et particulièrement aux enfants, dans leur langue maternelle. D'après le directeur, Israel Quic, des résultats tangibles ont déjà été observés suite à ces efforts. Il a vu les jeunes enfants  gagner grandement en confiance en eux dans l'usage de la langue au quotidien, en particulier dans leurs interactions avec les anciens dans les rues de San Juan.

Bien que la majeure partie du programme de revitalisation de la langue passe par la communication orale, à travers des conversations ou des lectures à haute voix, il y a eu quelques tentatives de la part de la bibliothèque pour encourager la lecture et l'écriture en langues Mayas. Quic a géré un projet ayant abouti à la rédaction de huit livres bilingues, qui ont été créés en agrégeant des traditions orales transmises par les anciens du village. Ces récits ont été transcrits et traduits en espagnol.

Quic s'est par ailleurs engagé à élargir le champ des activités promouvant la pratique de la langue Tz'utujil parmi les usagers de la bibliothèque en consolidant les efforts visant à utiliser cette langue sur Internet. Cela s'est traduit par le blog de la bibliothèque, qui constitue un terrain d'expérimentation en matière de publication de billets bilingues. Par exemple, billet suivant fournit aux résidents de la commune des informations essentielles sur les précautions à prendre en cas de pluies torrentielles:

PIXAAB’ TOQ K'O Q'AQALJAB’

Katk'eje’ kaan paan awochooch, kateleel ja wi qas rajawaxiik chi aawe.
Ma tak'iyaqeel ta ja mees pa b'eey k'in pa rub'eey ya'.
Ma katt'iil apoon ta chi ruuchii’ nimaq taq rub'eey ya', onwi chuchi’ chooy toq k'ojab'.
Ta to'oo’ jun awach'alaal, awinaaq ja k'orpoqonaal nuutij.
Ta k'olo’ kaan akant'iil, akantela, ab'ateriya, aradio ja nakoj pa taq q'aqaljab'.
Ta poq'orsaaj ja ya’ natij utz k'a ma k'o ta yob'ilaal npit chawiij.
Ta k'olo’ kaan tz'uuj rixin jab', xarwari’ ta kuchu’ riij utz k'a ma ti tz'ilori.
Ak'ama’ aayaa’ b'a ya'oon wi’ rub'ixiik rumaal ja Q'atb'al Tziij.

CONSEILS POUR LES JOURS DE PLUIE
Restez à l'intérieur, ne sortez qu'en cas de nécessité absolue.
Ne jetez pas vos ordures dans la rue ou dans les rigoles.
N'allez pas à proximité d'endroits dangereux tels que les glissements de terrain, les rivières, ou les lacs dont le niveau des eaux a monté.
Aidez vos voisins dans le besoin.
Conservez à portée de main des bougies, une lampe torche, des piles et une radio en cas d'urgence.
Filtrez ou bouillez l'eau pendant 15 à 20 minutes avant de consommer.
Récupérez l'eau de pluie pour les usages ménagers mais gardez l'eau couverte.
Récupérez l'eau aux endroits autorisés par la municipalité.

A part le blog, Quic a aussi créé une page Facebook dédiée à cette langue. Il précise que les utilisateurs Facebook des villages avoisinants échangent les uns avec les autres et participent à la page en écrivant des commentaires et d'autres posts. Quic a également commencé à tweeter en Tz'utujil sur son compte personnel (@maisquick), espérant ainsi encourager d'autres personnes à en faire de même.

Israel Quic en visite au siège de Facebook. Photo de Quic reproduite avec permission.

Quic espère organiser très prochainement une rencontre à la bibliothèque, permettant à tous ceux qui participent à l'espace virtuel de se rencontrer en personne et de discuter de la marche à suivre pour continuer à revitaliser cette langue maya en utilisant les technologies numériques et les médias citoyens.

Voici un podcast audio en Tz'utujil, dans lequel Quic invite les habitants à visiter la bibliothèque communautaire Rija'tzuul Na'ooj à San Juan la Laguna.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.