Les forces de sécurité mauritaniennes ont dispersé [en arabe], le mercredi 28 novembre 2012, une manifestation organisée par le mouvement “Ne touche pas à ma nationalité” et arrêté le coordinateur Birane Wane [en anglais]. Ce mouvement d'opposition réclamait des poursuites envers les personnes impliquées dans l’exécution des officiers noirs  des rangs de l'armée mauritanienne au début des année 90, sous le régime de l'ancien président mauritanien Maaouya Ould Sid'Ahmed Taya.

Le défilé est intervenu lors de la fête nationale mauritanienne. L'événement a été couvert par le journaliste mauritanien Mohammed Naji Ahmedou.@ouldhmedou qui a tweeté :

@ouldhmedoumedna “لا تلمس جنسيتي” تشتبك مع الأمن قرب العيادة المجمعة..

Ne touche pas à ma nationalité:” Affrontements avec les forces de sécurité près de la polyclinique.”