A ce stade, il ne reste virtuellement plus personne dans le cabinet du président Bozize. Ses conseilleurs religieux et ses fils sont les seuls présents pour l'aider à gérer une crise qui pourrait les emporter tous.

Centrafrique Press Info (CPI) réagit à l'information selon laquelle les rebelles seraient sur le point de prendre le contrôle de Bangui, la capitale de la République centrafricaine. Les Etats-Unis ont demandé à leurs ressortissants de quitter le pays tandis que l'ONU ne maintient que les personnels indispensables sur place.