La prise des « nouvelles » pilules n’est pas exempte de risques. Le risque de phlébite ou d’embolie pulmonaire est deux fois plus élevée, passant de 2 à 4 pour 1000. Cette augmentation peut sembler faible en termes de santé publique mais elle est considérable sur le plan individuel, considérant le fait que d’autres solutions de remplacement existent…

Le docteur Pascale This donne son avis sur le débat virulent concernant les risques des pilules contraceptives dites de troisième génération en France. Celles-ci ne seront d’ailleurs plus remboursées en 2013. D’autres se demandent si le battage médiatique sur cette question ne risque pas d’avoir de fâcheuses conséquences sur la santé des femmes.