Le vice-président du parlement iranien a affirmé [farsi] que Téhéran compte « plus de 1 million d'utilisateurs de Facebook » et que d'autres grandes villes d'Iran comme Chiraz et Rasht en compte plus de 200 000. Hasan Aboutorabi regrette qu'un « espace d'un tel potentiel soit entre les mains de notre ennemi et qu'ils déploient toutes ses capacités contre nous ».