Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Un poète cubain à l’investiture de Barack Obama

[Les liens de ce billet renvoient vers des pages web en anglais.]

Le président des États-Unis, Barack Obama, a confié l’écriture d’un poème d’investiture à Richard Blanco (@rblancopoet), fils d’immigrés cubains. Celui-ci devient donc le premier Latino, hispanophone et gay a recevoir un tel honneur. Selon un article du New York Times, Richard Blanco ressent une « connexion spirituelle » avec le président réélu.

Sur son blog, Adventures in urban life, Achy Obejas écrit :

Lorsque j’ai appris la nouvelle d’aujourd’hui, à savoir que ce Cubain homosexuel, doux, aimable, talentueux, au grand cœur, avait été choisi par Barack Obama pour sa deuxième cérémonie d’investiture, il a fallu que je prenne une grande respiration et que je mette ma main sur mon cœur.

Achy Obejas poursuit :

Tu te connectes à Facebook et tu vois que le Président des États-Unis, l’homme le plus puissant du monde, a choisi une personne que tu connais, un homo, un cubain, qui aime blaguer en disant qu’il a été fait aux États-Unis avec des pièces cubaines (…), pour consacrer ce moment historique avec ses mots, nos mots.

Wahou !

Richard Blanco a dû composer un poème pour la cérémonie présidentielle qui s'est tenue le 21 janvier sur l’esplanade du Capitole.

Voilà ce qu’il disait sur sa page Facebook, après avoir reçu de nombreux messages de félicitations, le jour où il a appris cette nouvelle :

Richard Blanco. Foto tomada del perfil público de Blanco en Twitter.

Richard Blanco. Photo tirée de son profil Twitter.

À tous ceux qui m’ont félicité : j’écris furieusement, ligne après ligne, et j’aimerais pouvoir répondre à tous en peu de temps. Pour l’instant, s’il vous plaît, aidez-moi à bénir ce poème. Merci.

Cependant, l’auteur préfère les contacts personnels, comme il le dit sur sa page d’accueil :

En ces jours de surcharge d’échanges sur les réseaux sociaux, mon souhait est de pouvoir communiquer plus intimement qu’à travers un tweet ou un message sur Facebook.

Selon Addie Whisenant, représentant du comité de l’investiture, Barack Obama a choisi Richard Blanco car « ses poèmes très personnels prennent racine dans l’idée de ce qu’être Américain signifie ».

Le site Penúltimos días a publié un extrait du poème intitulé América.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.