Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Ressources : Une formation marathon à la vidéo ouverte

(Liens en anglais et français) L'université “pair à pair” P2PU (Peer to Peer University) vient de publier, à l'attention des personnes amenées à développer, éditer et utiliser des vidéos, une formation rapide sur la création de vidéos ouvertes. Cette formation a été créée dans le cadre du Open Video Forum, qui s'est tenu en décembre 2012 au xm.lab.

Cette formation gratuite et en ligne de près de 15 heures traite des sujets variés tels que les formats vidéos, le codage, le sous-titrage, le passage des vidéos au Web, la vidéo et le HTML, l'encodage et les métadonnées.

Cette formation s'adresse principalement aux étudiants en informatique ayant besoin d'en savoir plus sur la vidéo ainsi qu'aux développeurs de logiciels souhaitant se perfectionner dans le travail vidéo.

Ce projet pourrait donner lieu à la réalisation d'un manuel sur la vidéo ouverte, inspiré par les besoins du Mokolo Lab Project. Nommé d'après le plus grand marché en plein air de Yaoundé, il vise à intégrer les informations disponibles en ligne sur l'industrie du film africain, afin d'améliorer la visibilité des réalisateurs et de leurs créations en Afrique et dans les différentes diasporas. Il met en place, actuellement, une plate-forme en ligne visant à distribuer des informations et à les mettre en réseau à partir d'un portail simple à utiliser.

Les développeurs du projet P2PU Open Video ont utilisé un processus intitulé formation marathon (“course sprint”) consistant à élaborer la formation en ligne au cours d'un seul week-end. Cette méthodologie s'inspire du concept des “book sprint”, développé à l'origine par Floss Manuals, un projet consistant à réunir un groupe d'innovateurs dans une pièce, pour une durée limitée de travail intensif, l'objectif étant d'aboutir à un produit fini sous forme de livre ou de manuel. Dans le cas présent, ce processus vise à créer un cours en ligne.

Au cours de cette formation marathon, Mick Fuzz, l'architecte du projet, a rédigé un billet dans lequel il décrit le processus de formation marathon. Sa conviction est que “cette méthodologie peut être bénéfique pour des groupes émergents de formateurs en ligne souhaitant créer des ressources éducatives ouvertes (open education resources, ou OER).” Il poursuit sur le blog de l'univertité P2PU :

Dans la première moitié de la session, nous avons examiné des fichiers vidéo afin d'y préciser la question des codecs et des conteneurs. Nous avons ensuite travaillé sur la création de fichiers vidéo ouverts et nous avons essayé de comprendre comment créer des sous-titres de manière ouverte et accessible. La deuxième moitié de la session nous a permis d'approfondir l'utilisation des vidéos ouvertes sur le Web. Cela a été également l'occasion de se familiariser avec les métadonnées par la manipulation de vidéos en ligne de commande et le Datamoshing d'images-clés, qui est une manière surréaliste mais amusante de comprendre le fonctionnement de la vidéo numérique…

Vous trouverez sur le blog P2PU des informations supplémentaires sur le processus de création et sur les activités spécifiques abordées au cours de la formation marathon.

Le P2PU encourage par ailleurs les compte-rendus et les retours sur la formation à la vidéo ouverte. Une version PDF est également disponible.

L'université P2PU comporte par ailleurs de nombreuses autres formations organisées dans le cadre du projet School of Open. Exemples : Comment écrire des contenus Wikipedia de référence, Trouver la photo parfaite parmi des ressources en ligne libres, Utilisation de logiciels ouverts pour ajouter du son à la vidéo, et La gestion de la propriété intellectuelle avec des données ouvertes.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.