Fermer

Faites un don pour soutenir Global Voices !

Nous couvrons 167 pays. Nous traduisons en 35 langues. Nous sommes Global Voices.

Notre réseau compte plus de 800 membres dans le monde entier et nous travaillons ensemble pour veiller sur les réseaux sociaux et publier des informations difficiles à trouver dans les médias traditionnels. Mais nous ne pouvons pas le faire tout à fait seuls. Nos auteurs et traducteurs sont bénévoles, mais nous rémunérons nos éditeurs. Nous faisons appel à vos dons pour couvrir les salaires de notre rédaction centrale, les frais techniques, la formation de nouveaux blogueurs et nos projets pour défendre les libertés numériques.Merci !

>> Dons »
GlobalVoices en En savoir plus »

Bangladesh : toutes les routes mènent à Shahbag

A Shahbag, place centrale de Dhaka, la capitale de Bangladesh, la jeunesse prend la relève et proteste pour le 4ème jour consécutif. Des milliers de manifestants continuent d'occuper la place pour réclamer la peine capitale contre le dirigeant de la Jamaat-e-Islami du Bangladesh, Abdul Quader Mollah, pour crimes de guerre commis lors de la guerre de l'Indépendance en 1971, et contre les autres criminels de guerre actuellement en cours de jugement. Des milliers de personnes de tous les horizons sociaux se sont déjà réunies.

Cela faisait 42 ans que ce jugement était attendu contre des inculpés dont nombreux sont aujourd'hui des politiciens du parti islamiste Jamaat-e-Islami. Les manifestants soutiennent qu'ils ne reculeront pas tant que justice n'aura pas été faite.

Ce vendredi, jour chômé, les organisateurs de la manifestation prévoyaient un grand rassemblement populaire et le début du rassemblement des étudiants et des jeunes pour 15h. Lors de cette grande protestation, un réseau de blogueurs et d'activistes sur Facebook et des dirigeants d'organisations culturelles et étudiantes avaient prévu de s'adresser aux manifestants, alors qu'aucun dirigeant politique n'en avait l'autorisation. De plus, il avait été demandé de ne pas venir avec des bannières de partis politiques et associés. Les organisateurs avaient aussi invité tous les enseignants d'écoles, de lycées et d'universités à venir rejoindre la manifestation.

De jeunes activistes dont Shourov Hassan, Mahmudul Amin et Fahim Mahmud ont diffusé en direct le rassemblement par l'intermédiaire de ce lien.

Matir Manush a écrit sur Facebook :

একটি মোবাইল ফোন দিয়ে লাইভ স্ট্রীমিং হচ্ছে। ছবির জন্যে কৃতজ্ঞতা - মাটির মানুষ।

Un suivi en direct avec un téléphone mobile. Image Matir Manush.

Voici donc l'oeil digital, par lequel plus de 2 500 personnes ont observé le mouvement de Shahbag dans le pays et à l'étranger…

Dès l'annonce du jugement contre Abdul Quader Mollah mardi après-midi, la révolte a commencé sur la place Shabag. Ci-dessous, quelques photographies des manifestations (utilisées avec autorisation) :

শাহবাগে জনসমুদ্র: ছবি অনিন্দ কবির অভিক

শাহবাগে মশাল মিছিল। ছবি শিশির চৌধুরী

Une manifestation aux torches à Shahbag. Photographie de Sharat Chowdhury

স্লোগান - ফাঁসি চাই। ছবি আব্দুল আলীম খান

Slogan – “Nous demandons la condamnation à mort”. Photographie d'Abdul Aleem Khan

প্রতিবাদে শাহবাগে অবস্থান। ছবি শিশির চৌধুরী

Un sit-in de protestation à Shahbag. Photographie de Sharat Chowdhury

সিলেটে প্রতিবাদ। ছবি জামিল চৌধুরী

Manifestation à Sylhet. Photographie de Jamil Chowdhury

মোমবাতি জ্বালিয়ে প্রতিবাদ। ছবি শিশির চৌধুরী

Manifestation à la lueur de bougies. Photographie de Sharat Chowdhury

Quelques commentaires sur Twitter :

@Prithvi_Shams:  Des personnes de toutes origines sociales ont rejoint ce mouvement. Riches – pauvres – enfants – adultes – combattants pour l'Indépendance – athlètes. C'est ça le .

@tahmima : Après quatre décennies où le peuple n'a pas obtenu justice. Et les violeurs et les assassins sont devenus des ministres. Nous disons ‘assez!’    #71

Vous pouvez suivre ce mouvement en utilisant les hashtags #Shahbagh et #Shahbag.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

 

Régions du monde

Pays

Langues