La situation des droits de l'homme aux Philippines s'est globalement améliorée en 2012 avec moins d'exécutions extrajudiciaires et le vote de lois historiques en faveur des droits. Mais le gouvernement est loin d'avoir réglé la question de l'impunité concernant les violations les plus graves. Leurs auteurs doivent faire l'objet de poursuites : aux autorités de transformer leurs paroles en actes.

Human Rights Watch a publié son rapport 2012 [en anglais] sur la situation des droits de l'homme aux Philippines.