Fermer

Faites un don pour soutenir Global Voices !

Nous couvrons 167 pays. Nous traduisons en 35 langues. Nous sommes Global Voices.

Notre réseau compte plus de 800 membres dans le monde entier et nous travaillons ensemble pour veiller sur les réseaux sociaux et publier des informations difficiles à trouver dans les médias traditionnels. Mais nous ne pouvons pas le faire tout à fait seuls. Nos auteurs et traducteurs sont bénévoles, mais nous rémunérons nos éditeurs. Nous faisons appel à vos dons pour couvrir les salaires de notre rédaction centrale, les frais techniques, la formation de nouveaux blogueurs et nos projets pour défendre les libertés numériques.Merci !

>> Dons »
GlobalVoices en En savoir plus »

Six degrés de séparation avec Nelson Mandela

Mandela n'est plus. C'était une icône mondiale dont l'influence est à la mesure des prix et récompenses qu'il a reçus

Les internautes du monde entier ont tenu à commémorer son histoire, ce que son combat signifiait pour eux et les leçons qu'ils retiennent de son vécu. 

Voici quelques réactions venant de six pays :

Cameroun/France

Archippe, président d'internet sans frontières, souligne une leçon à retenir pour les pays africains :

Nelson Mandela nous aura enseigné une chose essentielle à nous africains, à nous humains: on peut vraincre par les armes, le nombre, la rhétorique, mais la vraie victoire, celle qui marque les siècles, est celle de l'esprit enchanté. Le corps de mandela n'est plus, son esprit est éternel.

Angleterre

Musa Okwonga rappelle que Mandela était avant tout un révolutionnaire [en anglais] qui allait au combat contre l'injustice dans son pays avant d'être le symbole de la paix et la réconciliation :

Over the next few days you will try so, so hard to make him something he was not, and you will fail. You will try to smooth him, to sandblast him, to take away his Malcolm X. [..] You will say that Mandela was about nothing but one love, you will try to reduce him to a lilting reggae tune. “Let’s get together, and feel alright.” [..] Well, try hard as you like, and you’ll fail. Because Mandela was about politics and he was about race and he was about freedom and he was even about force, and he did what he felt he had to do and given the current economic inequality in South Africa he might even have died thinking he didn’t do nearly enough of it.

Dans les prochains jours, vous allez essayer de faire de lui quelque chose qu'il n'est pas et vous allez échouer. Vous allez essayer de l'adoucir, de le polir, de lui enlever son côté Malcolm X. [..] Vous allez direr que Mandela n'était qu’ amour et vous allez essayer de le réduire à cette chanson reggae bien connu : “Let’s get together, and feel alright.” [..] Vous allez essayer et vous allez échouer. Car Mandela était surtout un combattant politique, il était un activiste de l'injustice raciale et de la liberté et il était même pour l'utilisation de la force si il le fallait. Il faisait ce qu'il pensait devoir faire et au regard des inégalités économiques actuelles en Afrique du Sud, il se pourrait qu'il soit parti en pensant qu'il aurait pu en faire plus.

Madagascar

Mialisoa exprime son profond respect  et sa gratitude pour les leçons de vie dans un billet intitulé Bonne Route Monsieur :  

Un jour, Monsieur, je m’assoirais près de mes enfants et je leur lirais votre histoire. Un jour, mes enfants s’assoiront près de leurs enfants et ils leur liront votre histoire. Grâce à vous, je sais et grâce à vous, je continuerais à apprendre:
Je sais de qui parler, lorsque viendra le temps d’expliquer à mes enfants ce qu’est un homme de courage et de conviction.
Je sais de quels principes s’inspirer lorsque viendra le temps d’élever les miens.
Je sais l’importance de la réconciliation. Avec soi-même et avec son prochain.
Je sais la valeur du pardon.
Je sais le précieux de l’égalité.
Je sais qu’il est possible de rendre les hommes et soi-même, meilleurs.
Je sais le bien que créent l’humilité, l’humour et l’audace. [..] 
Je sais, Monsieur, que je n’en sais pas assez. Je sais bien que je suis loin de savoir. Aussi, la meilleure manière de vous rendre hommage, Monsieur, est de continuer à apprendre et apprendre à agir. Et que Dieu nous vienne en aide, car le temps d’agir est maintenant venu.
Monsieur, merci. Je vous souhaite une bonne route.

  Toavina rappelle le rôle de Madagascar dans le soutien apporté à l'ANC de Nelson Mandela : 

N'oubliez pas chers Malgaches, que MADAGASCAR a aidé le peuple Noir Sud-Africain ! Nous avons hébergé sous la Deuxième Rep la Radio de l'ANC. Piet Botha, Ministre des affaires étrangères de l'Afrique du Sud est venu à Madagascar pour discuter du cas de l'afrique du Sud avec l'ancien président Ratsiraka. Botha est devenu président par la suite. De Klerk est aussi venu à Mada dans les années 90.

Mali :

Boukary Konaté à Bamako a du mal à trouver les mots mais il tenait à commémorer l'homme :

« repose en paix », car je n’ai pas de mots. Je n’ai pas de mots car tous les mots sont insignifiants pour exprimer ce que je veux dire. Alors, je me tais, je me tais dans mes murmures internes

 Il ajoute

Je suis fier qu'il y ait une Rue Mandela et une Ecole Mandela à Bamako au Mali. Je vais toute de suite pour une interview avec le Directeur de l'Ecole Mandela.

Voici l'école en question :

Niger :

Aminatou partage cette réflexion sur Mandela et l'éducation :

Mandela est une source inépuisable d’inspiration. Sa phrase sur l’éducation résonne fortement aux oreilles de tous :
« L’Éducation : l’arme la plus puissante que l’on puisse utiliser pour changer le monde. »

Algérie/France

Un dirigeant algérien s'exprimait ainsi sur l'impact qu'aurait pu avoir “la ligne Mandela” en Algérie via Alexandre Adler :

Il y a quelques années, un dirigeant algérien nous confia que la «ligne Mandela» de réconciliation inter-ethnique aurait évidemment mieux convenu à l’Algérie de 1962 que le départ précipité des Européens et des juifs qui fut consommé en moins d’un an. Mais, ajoutait-il, «à cette époque, nous n’avions pas les idées de Mandela, et celles-ci nous serviraient bien aujourd’hui».

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

 

Régions du monde

Pays

Langues